Accastillage exotique

 

Voici quelques pièces d'accastillage, au sens large, difficilement trouvables chez nos marchands hexagonaux.

Taquetfendu

Le taquet fendu

L'image ci dessus est extraite d'une video sur Youtube relative au grément au tiers bômé d'un canot de Ross Lillistone en Nouvelle-Zélande. Certes, c'est un taquet, il y en a plein nos magasins, mais celui-ci est fendu et ne nécessite qu'une demi clé pour tenir le bout'. Comme c'est un morceau de plastique, ça doit être assez commun aux antipodes et on se demande pourquoi on n'en trouve dans aucun catalogue d'accastillage chez nous. Un taquet selon le même principe, mais en métal noble, peut se remarquer sur le Scamp, ce voile-aviron de moins de 12 pieds, que Howard Rice emmène du coté du Cap Horn.
Taquetscamp

La grande dame


Stghorns91049
Ramer debout, à la mode vénitienne, mais sans la "forcole" en bois massif chantourné, est accessible sur nos canots avec cette dame de nage haute d'origine américaine. On la trouve sur le site du fabricant, mais le prix $180, même avec un dollar faible, est plutot rébarbatif. Au moyen d'un bout de tube pour rallonger nos dames courtes en jambes, on doit pouvoir faire à peu près pareil.

 

Le pare-battage "cornue"

Parebattagecornue 1

Vu sur une photo d'un voile aviron américain, ce bizarre pare-battage en forme de cornue qui se porte haut sur le franc-bord et serait très utile pour nous protéger des pontons où nos bateaux ont la facheuse tendance à passer dessous. Tout particulièrement celui de Port-Neuf à La Rochelle où nous avons nos habitudes! Après enquète il semblerait que ce soit la société Taylor Made qui fabrique ce type de protection qui se positionne par dessus le plat-bord qu'il protège à la fois sur le coté et sur le dessus.

https://taylormadeproductsstore.myshopify.com/products/low-freeboard-boat-fenders

 

Le "Scullmatix"


Scullmatix
"The Scullmatix is made of 1/8″ stainless steel plate and secured withe a pair of stainless 5/16″ bolts and wingnuts"
Comme on le devine, il s'agit encore d'un produit américain, distribué par Duck Works. Cet appareil permet de godiller sans apprendre et sans se tordre le poignet. Géniaux les Americains! Heu, pardon, il s'agit d'une invention française, la "godille automatique" qui n'a pas trouvé de fabricant chez nous. L'auteur offre le schéma pour que tout un chacun se le fabrique avec un  morceau de bois et un bout de ficelle. Rendez-vous sur son site : http://nauticaerium.blogspot.fr/2008/08/la-godyoto-devient-le-scullmatix.html

La demi-pince à linge

Taquet pincelinge
Encore de nouvelle-Zélande, sur ce "cheap-canoe", le très jeune homme qui l'a construit n'avait pas un rond, il a oeuvré avec les moyens de la ferme paternelle, dont les épingles à linge empruntées à l'étendoir familial. Le bateau ne permet sans doute pas de traverser l'Atlantique, mais il a navigué sur le lac Ngaroto ( Cherchez sur Google Earth). L'embarcation a été ensuite améliorée avec un balancier selon le même genre de bricolage.
Ngaroto 2 640