Le vent soufflait une embellie

Texte et photos :  Y.G-G & Vap

 

Les bateaux de VAP côtoient dans le hangar de la base nautique de Port Neuf à  La Rochelle ceux de l'association Les Plates, école de voile, certes, mais pas que. Évidemment ils se côtoient aussi souvent dans la baie, mais ce mardi 11 septembre 2019,  c'est à quatre voiliers en flottille mixte VAP-Les Plates qu’une agréable sortie a eu lieu pour volontairement naviguer ensemble dans la brise, une jolie force 4 la plupart du temps.

Chico Mendes voile-aviron

 

La flotille comprenait outre un Skellig, un Skerry Raid, un Bay raider 17 et un des  deux vénérables Major aux couleurs des Plates.

"Chico Mendès" est un Skellig-1 particulièrement optimisé, mais qui, aux dires de son propriétaire, embarque beaucoup d'embruns, en dépit de la hauteur de son hiloire, esthétique mais modérément efficace. Cependant le bon force quatre de ce jour lui allait bien et il a pu se transformer en studio de prise de vue, mis en panne (avec le foc à contre et la barre sous le vent) pour que les autres bateaux puissent virevolter autour de lui pour une séance photos très expressive.

 

En conséquence, il n'y a pas de photos de "Chico Mendès" ce jour là, et nous ressortons une image d'archives.

"Josepha", une des très rares Bay raider 17 en contre-plaqué, est venue en habituée ( comme elle file à l'anglaise, on dit "elle"). On la reconnait aisément à sa voilure fractionnée, foc, grand-voile très apiquée et tape-cul, comme celle des Drascombe, anglaises elles aussi, auxquelles on ne la confond pas du fait d'une carène moins bananée. Elle est le seul canot de la flottille de ce jour à n’avoir pas eu besoin de réduire la voilure. Ses ballasts ont fait merveille pour le garder dans ses lignes et chevaucher dans cette mer.

Img 2094 compress20

Serge avait délaissé son redoutable Sandbaggy pour "Jonathan", son tout nouveau Skerry Raid aux vernis irréprochables. Dès force 4, il convient de prendre un ris pour tenir seul cette coque légère  dans le clapot rochelais. C’était sa première sortie aux mains de son nouveau maître. Avec sa légèreté et ses formes évasées il ne lève pratiquement aucun embrun. Quand Serge l’aura bien en mains il nous montrera souvent son … non !  Pas son tableau puisqu’il n’en a pas, mais son gouvernail !

Img 2075 compress26

Le Major fabriqué jadis par le chantier Silvant présente, à peu de  choses près, les dimensions de la Caravelle de Herbulot, mais avec une étrave pointue ; pourtant on a l'impression d'un plus gros canot. Les Plates en possède deux en état de navigation. S'il est possible de mener seul le Major, avec deux personnes à la manoeuvre à  bord,  on peut en tirer plus aisement le potentiel.

Dériveur Major - les Plates, La Rochelle

Le Major, qui s'appelle "Le New", barré par Patrick B. montre toutes ses qualités. On le voit ici passer au ras de l'objectif en embuscade sur Chico-Mendès. Robuste dans la brise et le clapot, il a malheureusement dû faire demi-tour plus tôt que prévu en raison de la défaillance d’une goupille du palan d’écoute de GV.

Major des Plates, Port-Neuf, baie de La Rochelle

 

Cette petite sortie en commun ayant comblé les participants, finalement c'est une première à renouveler.

***

 

voilaviron