Petites sorties hivernales à la voile

Carrousel de voilavirons

 

Ça s’est passé cet hiver.

Même si le climat rochelais n’est pas des plus rudes, la saison hivernale se prête assez mal à la navigation sur nos petits canots, et on n’ose même pas parler de cabanage ou de camping sous tente légère au fond des marais.

Quoique ça démange. Aussi pour que nos embarcations prennent un peu l’air marin, une fois par mois si le temps l’autorise, on met à l’eau à Port-Neuf, on traverse la baie et on va faire un petit tour entre les tours du Vieux-Port. Ce n’est pas l’aventure du siècle, certes, mais bien agréable.

février 2018 La Rochelle

Un petit carrousel de nos voilavirons dans le périmètre restreint du vieux bassin, c’est un joli spectacle pour le badaud et un exercice amusant pour le barreur. La vraie difficulté c’est d’en sortir : le vent déjà capricieux autour des deux tours est en général pile dans le pif de nos canots entre les deux batiments et s’allie habituellement au flot montant pour obliger à des manœuvres savantes pour se tirer du mauvais pas. Et pas question d’attendre le jusant, car il n’y aurait plus d’eau à Port-Neuf pour accoster et remonter les bateaux sur leur remorque.

Entrée dans le Vieux-Port de La Rochelle

Photo : l'entrée au port vent arrière, c'est plus facile que d'en sortir.

Bien sûr on peut armer les rames, comme nos amis du club d'aviron de mer qui font souvent le même voyage, d’ailleurs on s’y voit parfois contraint, mais quitte à faire les vieux-beaux avec nos voiles au tiers, autant pousser la coquetterie jusqu’au bout et s’en servir pour égayer les spectateurs qui guettent le moment où le bateau réglé pour le près très serré, va quand même reculer dans le port. L’astuce pour se sortir de ce mauvais pas c’est de virer au bord du quai à l’abri relatif de la Tour de la chaine et tenter la diagonale pour virer sous l’autre tour avant les traitres pieux de bois déjà submergés. Évidemment on ne gagne pas à tous les coups, c’est là tout l’intérêt, surtout pour ceux qui regardent.

Voile au tiers dans le vieux port

Maintenant la flotille de VAP prépare ses sorties d'été, mais lorsque la bise sera revenue et qu'on nous demandera ce que nous faisions aux temps chauds : nous naviguions. Vous naviguiez! et bien recommencez maintenant.

***