Les cales

Descriptions des cales de mise à l'eau

Cale du Chateau d'Oléron

Le Chateau d'Oléron

Cale du Château d'Oléron [ 45°53',00''N - 1°11'30'' W ]


Situation

Située au sud-est de l'Ile d'Oléron, le Château d'Oléron est une ville ostréicole dont le port est particulièrement typique avec ses cabanes colorées dont certaines sont
aujourd'hui le siège d'activités artisanales ou associatives. Mais ne vous y trompez pas, l'activité ostréicole y est intense, et on ne s'en plaindra pas.

Depuis Le Château, le choix vous est offert entre naviguer en direction de l'embouchure de la Seudre (visite d'une partie du site ostréicole jusqu'au port ostréicole de La Cayenne ou plus haut) , ou la remontée du coureau d'Oléron vers la zone Île Madame, Île d'Aix, Fort Boyard.
Cale du Chateau dOléron

Accès

Les 2 cales de mises à l'eau sont utilisables jusqu'à mi-marée. Attention cependant car elles sont alors utilisées par les ostréiculteurs pour mettre à l'eau ou charger leurs chalands. Nul doute que s'il vous arrive de les gêner, vous vous sentirez de trop et vous hâterez de finir vos opérations. Préférez donc pour votre propre confort une tilisation de la cale jusqu'à PM+/-2h00. La mise à l'eau ne présente aucune difficulté, le port étant parfaitement protégé des vents et du clapot. Un large parking permet de stationner facilement avec sa remorque.


Autre cale du Château d'Oléron


Comment s'y rendre?
Après le pont de l'île d'Oléron prendre à droite direction le château. Suivre la route jusqu'au premières cabanes et prendre à droite, direction "Le port". Les deux cales de mise à l'eau se font faces .


Informations complémentaires


• Le chenal de sortie de port est très étroit. Longez le balisage fait de piquet de bois sur bâbord en sortant (et l'inverse au 318,5° en entrant !) et vous éviterez de vous planter dans la vase. Remarquez, à marée basse, certains pêcheurs à pied trouvent ici leur compte de palourdes et de lavagnons...
Balisage En « sortant » du Château surveillez bien le balisage et ne vous faîtes pas surprendre ! En montant au nord : rouges à bâbord et les vertes à tribord. En descendant au sud vers l'estuaire de la Seudre : rouge à tribord et verte à bâbord. Le balisage est indiqué pour un bateau entrant par le pertuis de Maumusson.
Patrimoine Le port du Château recèle quelques très jolies unités de bateau de travail traditionnel (tel que Frennâ).
Association «Chantier  naval Robert Leglise» . Restauration, sauvegarde du patrimoine maritime. Reconstruction de la yole à trois mats La Julliard. Visite libre et gratuite pour les individuels.
Histoire Le port est niché au cœur d'une citadelle construite par Vauban, sous les ordres de Louvois. La citadelle participe avec le Fort Chapus, le fort des Saumonard et le fort Boyard

Cale du Chateau d'Oléron

Cale d'Ars en Ré

Ars en Ré bout du chenal

Le port d’Ars en Ré dispose d’une cale confortable dans le chenal d’accès, à coté de la porte-écluse, dont l’accès est libre et gratuit.

Ars en Ré : cale du port
la cale du port d’Ars en Ré

Cette cale est large, divisée par une ligne jaune. La partie gauche en regardant vers le large est affectée prioritairement au carénage, mais il n’est pas interdit de s’en servir pour mettre à l’eau si on a la place pour manoeuvrer. La partie droite, plus étroite est réservée aux mises à l’eau, et ne présente pas de difficultés particulières en dehors d’un relatif manque de place pour manoeuvrer en haut de la cale afin de mettre sa remorque en ligne pour reculer, surtout les jours d’affluence.
La cale présente en effet  l’avantage et l’inconvénient d’être au coeur de la zone la plus touristique de la commune.
Le stationnement des remorques peut se faire dans un parking libre et gratuit, mais où les places peuvent se montrer rares en saison, situé à 200m en voiture et 100m seulement à pied pour revenir à son bateau.

Pour des bateaux voile-aviron au faible tirant d’eau, la cale est accessible très longtemps, environ quatre heures avant ou après la marée haute. On trouvera ci-dessous le tableau fourni par le port indiquant les heures d’accessibilité en fonction du coefficient de marée pour des bateaux de 80 cm à 1,60 m de tirant d’eau. Les voiles avirons qui n’ont besoin que de 20 à 30 cm de fond appliqueront à ces horaires un correctif largement calculé.

Tableau port Ars en Ré
plages horaires en fonction du tirant d’eau

Le chenal étroit ne peut pas être parcouru sous voile, l’interdiction doit être respectée, on mettra à la voile après les premières bouées, au delà de la cale réservée à l’école de voile, à l’extrémité du quai maçonné qui longe le chenal.

limite à 5 noeuds Fier d'Ars
vitesse limitée dans le Fiers d’Ars

La vitesse dans l’ensemble du Fiers d’Ars étant limitée à 5 noeuds, on prendra garde à ne pas tirer trop fort sur les avirons, et on sera attentif à ne pas entrer dans la zone protégée interdite à la navigation du coté Ileau des Niges (avec moteur la zone est encore plus restrictive).

Cales de La Flotte

Plan laflotte cales

LA FLOTTE, ILE DE RÉ, CHARENTE-MARITIME

  • De nombreuses cales sont ouvertes librement sur la commune de La Flotte, cependant elles sont dessinées essentiellement pour les tracteurs ostréicoles, et donc pas toujours extrêmement pratiques pour les canots voile-avirons.
  • On notera cependant que l’usage ostréicole se faisant à marée basse, il n’y a pas de concurrence à marée haute.
  • La commune réserve officiellement pour les bateaux la cale située au point 1°19’41’’
    W / 46°11’24’’N et qui se trouve à mi-chemin entre le port et l’école de voile.

 

1- LA CALE COURS FÉLIX FAURE.

Cale Felix Faure La Flotte en Ré

  • situation : 1°19’41’’ouest
    46°11’24’’ nord
  • C’est la cale recommandée par la commune. Elle est située au coeur du  village, à proximité du port.
  • Un parking (hauteur limitée 2m) est juste situé à côté de la cale, mais il est payant en juillet et aout, et généralement complet à cette période. Un autre parking libre et gratuit est accessible à 250m à côté de la salle polyvalente.
  • La cale est assez étroite et ne permet pas l’accès à plus d’une remorque en même temps. Le fond plat est sableux sur une bande de 150m parallèle à la côte qui sert de zone de mouillage, mais une bande de parc à huitres nécessite d’être attentif au tirant d’eau. La côte est enrochée de part et d’autre de la rampe, nécessitant une certaine vigilance à marée haute avec un peu de clapot.
  • Il n’y a pas de possibilités d’amarrage du bateau, aussi est-il quasiment impossible de manoeuvrer
    seul bateau et voiture.
  • On peut en général facilement aborder ou mettre à l’eau entre 3 heures avant ou après la marée haute, voire plus si le canot a un extrêmement faible tirant d’eau, mais le risque est grand alors, à marée descendante, de se retrouver à sec.
  • On notera la présence de WC publics et de jeux pour enfants à proximité de la cale et, plus désagréable, des amas d’algues vertes nauséabondes, selon arrivage.

2- LA CALE DE L’ÉCOLE DE VOILE.

Panneau Cale école de voile La Flotte en Ré

situation : 1°19’50’’ouest
46°11’30’’ nord

  • C’est la cale la plus pratique en dehors des heures d’activité de l’école de voile qui est prioritaire.
    Mais si on prend la précaution de s’insérer dans la demi-heure entre le départ des stagiaires et leur
    retour, et en demandant poliment au moniteur de surveillance à terre, il n’y a généralement pas de
    problèmes de cohabitation, et le petit coup de main salvateur n’est pas rare.
  • En revanche, il y a beaucoup de chariots de mise à l’eau stationnés sur la cale elle-même, il faut donc prévoir de dégager immédiatement sa remorque. Comme il n’y a pas de possibilité d’amarrage le temps de lui trouver un stationnement, il faut prévoir le nombre de bras en conséquencesCale ecole de voilel aflotte.
  • Un chenal balisé jusqu’à trois cents mètres dans l’axe de la cale permet de s’aligner sans difficultés et de passer sans crainte entre les parcs à huitres. Le fond est sableux, mais il faut être attentif à un petit épi à tribord en abordant la cale, qui est submergé à marée haute et signalé habituellement par un bidon qui sert de bouée.
  • Les parking sont les mêmes que pour la cale « Felix Faure » très proche.
  • Depuis 2013, un port à sec pour voile-légère a été installé face à la cale, à côté de l’école de voile. Il était possible en 2013, année de sa création, de louer un emplacement même pour une semaine. Il semble qu’il soit moins accessible depuis 2014, du fait du nombre accru de locataires permanents. S’adresser au
    bureau du port.

******************************************

Cale du Loiron

La cale du Loiron 
46°06’,2N – 1°07,1’ W

SITUATION

Dans l’ouest du bourg d’Angoulins, le petit port d’échouage du Loiron est abrité de l’ouest et protégé du sud par une digue submersible aux
grandes marées. Autrefois réservé à l’activité ostréicole et à la pêche, il est devenu un lieu de loisir fréquenté en saison.
Le temps d’une marée, on peut faire le tout de l’île d’Aix au sud ou se rendre à La Rochelle dans l’ouest. Autour de la pleine mer on peut tirer quelques bords le long de la côte.

Carte Le LoironACCÈSPM + OU – 2 HEURES

Caractéristiques :
Largeur : 3 mètres
Longueur : 5 à 6 mètres
En béton, non glissante.
Elle se termine par un fond de sable dur et plat jusqu’à la digue. La mise à l’eau est facile. L’échouage est possible pour un temps limité

COMMENT S’Y RENDRE?

  • A 2 km à partir du centre du bourg, prendre la direction « Le port ».
  • Traverser la voie ferrée, tourner à droite au rond point suivant puis prendre à gauche dans la rue du Chay.
  • Le port est à 200 mètres au fond d’une voie étroite : faire marche arrière sur 100 mètres et mettre à l’eau.
  • quelques places de stationnement sont possibles, mais pas de demi tour.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

Acces Le Loiron

  • Exposition : bien abritée, la cale du Loiron n’est soumise au clapot que par
    vent de sud ou quand la digue est submergée.
  • Service : un point d’eau douce, une douche et des toilettes ; la cale est éclairée la nuit , et c’est gratuit !
  • Ravitaillement dans le bourg mais il faut compter 30 min de marche.
  •  Histoire : Cette cale est plutôt un accès à la mer pour les véhicules qui se rendent à la mer à marée basse (charrettes autrefois, véhicules  utomobiles aujourd’hui), mais nos petites embarcations peuvent l’utiliser sans autre difficulté que la manoeuvre du véhicule.

Cale de La Cayenne

la cale de la Cayenne (Marennes)

Cale de La Cayenne
45°47,3’N – 1°7,4’W

SITUATION

Situées à l’entrée du chenal de Marennes, les 2 cales de mises à l’eau représentent un départ idéal pour découvrir le bassin ostréicole de Marennes Oléron.
Historiquement, à cet endroit, un bac permettait de traverser la Seudre ; les vestiges de l’embarcadère sont encore visibles (voir également à La Tremblade).
En remontant la Seudre, des chenaux de part et d’autre s’enfoncent au coeur du marais salant et permettent de découvrir de jolis ports ostréicoles (La Tremblade, La Fosse Bertine, Chaillevette, Mornac, l’Eguille…).
En aval, l’estuaire de la Seudre et ses multiples terres ostréicoles marquées par des forêts de balises. Au nord, vous trouverez le port du Château d’Oléron et Bourcefranc.

ACCÈS

On peut utiliser la cale +/- 3 heures autour de la pleine mer.
Les deux cales sont bien protégées et la mise à l’eau ne présente aucune difficulté.
Les cales se terminent par un seuil n’autorisant plus la mise à l’eau après la mi-marée, car il n’y a pas suffisamment d’eau dans l’avant port pour atteindre les cales.

COMMENT S’Y RENDRE?

  • A partir du centre ville de Marennes, passer devant l’église puis la gendarmerie.
  • Au rond point, à gauche, passer devant le port de plaisance, puis remonter le chenal sur plusieurs kilomètres.
  • La succession de cabanes ostréicoles vous amène jusqu’au parking final où vous pourrez stationner voitures mais pas la remorque.
  • Retourner se garer avec la remorque le long du chenal.

Attention l’activité ostréicole est intense et il faut veiller à ne pas gêner.

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

  • Patrimoine : l’écomusée de l’huître conçu il y a plus de 20 ans par un ostréiculteur local (Gilles Sonnettes).
    Vous découvrirez l’élevage des huîtres, le travail de l’ostréiculteur et de la femme de cabane, les outils, l’évolution du métier…
  • Association : les lasses marennaises à son siège social dans une ancienne cabane située à l’entrée du chenal de Marennes, sur la droite. Une grève aménagée permet un accès facile en bateau. L’association compte plusieurs lasses à voile dont le Talion, récemment restaurée et mise à l’eau le 20 juillet 2003 en grande pompe… [contact 05.46.85.51.93/05.46.4761.74]
  • Restauration : Fabrice Billaud a récemment repris l’exploitation familiale, existante depuis 60 ans, face à la cale de mise à l’eau. Une dégustation d’huîtres ou un simple rafraîchissement sont possible. La terrasse domine l’estuaire de la Seudre et offre un point de vue magnifique sur le site.
  • Légende : « Les trois maîtres maçons » : lors de vos navigations vous remarquerez le clocher de Marennes qui domine merveilleusement le paysage et constitue un amer remarquable. Une légende locale explique comment le démon de l’envie et de la jalousie a changé la destinée des églises de Marennes et Saint just, ainsi que celles des trois maîtres-maçons…

Carte des cales en Charente-Maritime

Carte 17 des cames

Cette carte est indicative, elle a été établie pour les Kayaks. http://www.kayakalo.fr/zone75

D'autres pages sur ce site sont plus précises pour les voile-aviron. Si au cours de vos ballades vous pouvez recueillir des informations, voire quelques photos, i nous serait alors agréable de les recevoir afin de rédiger un article par cale sur ce site.