Muddy

L'association VAP dispose d'un canot que les adhérents peuvent utiliser à leur convenance pour aller sur l'eau, à La Rochelle ou ailleurs.

Il s'agit de Muddy, un Nantucket Beetle Cat (cat boat houari en bois) dont le plan d'origine vient de la côte Nord-Est des Etats Unis

Sa description se trouve ici: Muddy : un Beetle Cat

Une photo en navigation (merci YGG):

Img 0031

Des catboat de ce type furent fabriqués sous le nom de Nantucket Cat Boat en France par le chantier de notre ami Franck Roy, alors actif à Marans, et notre coque est une construction polyester amateur issue du moule de ce chantier ; elle nous a été donnée par Sylvain Berthelot, entre autre créateur des couteaux et montres Farol à La Rochelle. A partir de cette coque nous devions tout faire. Des recherches à la construction en passant par la récupération des matériaux, tout a été réalisé par les adhérents bénévoles de VAP en 2014 (particulièrement par Thierry B). Un exemple de collaboration (auto-financement et construction) qui a aussi fait participer une dizaine de marins et certaines associations amies comme BTLG (Charles B) pour la réalisation de la voile et les amis du Musée pour un mat retaillé par les VAPistes. Le Beetle Cat est utilisé pour la régate dans son pays d’origine, mais c’est à une utilisation véliramique (sortie à la journée, randonnées nautiques, manifestations de vieux gréements …) que Muddy est destiné.

Dépourvu d'avirons latéraux, Muddy fonctionne particulièrement bien à la godille. Vincent L. pour sa part a mis au point une brillante manière de pagayer, quand il n'y a pas le mat, en s'asseyant sur la point avant du bateau qui relève alors le derrière, diminuant terriblement la surface mouillée permettant une avance à une vitesse plus qu'honorable sur les eaux calmes de la Sèvres Niortaise. Le safran d'origine nous posait quelques difficultés dans le clapot en sortant de l'eau. Un essai avec un safran relevable de Caravelle Herbulot, qui allait pile-poil dans les aiguillots d'origine, s'est révélé concluant et la nouvelle pelle fut adoptée sans barguigner.

Dans les travaux envisagés, on prévoit de rendre le mât rabattable grace à une charnière ad hoc et installer une deuxième bande de ris pour étaler des vents un peu forts pour la taille actuelle de la voile.

Enfin pour ce qui est de la stabilité vous pouvez consulter cestte page sur ce site : Chavirage volontaire 2

Capture d e cran 2021 06 24 a 17 03 13

 

 

 

voilaviron

Précédent : Les robinsonades 2021 d'Amzer zo   Suivant : Dans la risée