Voile au tiers : prendre le bon pli

 

Voile au tiers, comment éviter ces vilains plis ?

mauvais pli dans la voile au tiers
Lequel des vélirameurs n'a jamais constaté un pli dans sa voile ? Bon, un c'est moche, deux ça ne fait pas beau. En plus, disons le franchement, ça manque d'esthétique. Mais pas que ! L'efficacité de la voile en est largement diminuée.Bien régler une voile au tiers

Alors quel est la raison de ce problème ? Y a-t-il une malédiction, un sortilège qui affecte la voile au tiers ? Certains accusent la voilerie, d'autre l'architecte voire la météo. J'ai même entendu une ou deux fois dire que le bateau n'était pas de bonne humeur parceque "des fois c'est bien tendue" !

Baliverne et billeveusées ! Les véritables vélirameurs et marins tieristes en connaissent la cause. Pour en savoir plus, nous avons questionnés le fondateur de voiles et Avirons dans les Pertuis et propriétaire Blues, toujours super branché sur la technique. Alors Yves, dis-nous tout :

"Les plis dans la voile sont dûs au fait que cette dernière n'est pas assez étarquée ". Ben tu parles, en faire toute une histoire pour ça ! Je le savais, c'est la même chose quand je mets la table avec la nappe !

 

 

le bon pli de la voile au tiers"Pour les supprimer il faut disposer d'un palan (ou autre moyen d'étarquage) à la drisse ou au point d'amure. Petit truc facile : avant de border l'écoute il faut étarquer jusqu'à ce que se forme le "bon pli", qui va du point d'amure à l'empointure de la vergue (la grande diagonale de la voile). Ce pli disparaîtra quand le vent gonflera la toile. Si le mauvais pli, celui qui part du point d'écoute, se reforme en cours de navigation, choquer l'écoute et laisser la voile fasseyer

le temps de reprendre l'étarquage jusqu'à obtenir à nouveau le bon pli.

Et c'est parti !

En avant avec des voiles à la fois belles et efficaces ! "

Bon, vous avez compris ? Tonton Yves vous a donné le truc ; donc plus d'excuse, on étarque.