Les robinsonades 2021 d'Amzer zo

Texte et photos: Patrick M

 

Du 9 au 13 juillet, Amzer zo au pays des Traou-mad

Comme chaque année au printemps, Amzer zo ça le démange ! Il n'a qu'une envie, emmener son fidèle compagnon en mer pour vivre de belles aventures, et cette année ce sera après avoir participé à la '' semaine OFF'' du golfe du Morbihan qui fut une bonne entrée en matière (le vent n'est pas descendu en dessous de force 5 !! )

Donc navigation pendant 5 jours et 4 nuits en Bretagne Sud entre Belon et les Glénans

Belon, Brigneau Merrien Doélan, Port Manech, Concarneau , et les Glénans pour finir.

J'ai lancé une invitation à mes amis en leur proposant de me suivre dans mes robinsonades et c'est ainsi que : Vincent avec '' Muddy '' le Nantucket de VAP est venu de La Rochelle, Emmanuel Mailly avec son épouse et son Ilur ''Tournepierre '' de beaucoup plus loin (région parisienne), mon copain Jeanlou Guilard avec son Seil ''Seiltic'' depuis Brest. Olivier Langlet était sur place avec son canot 12 pieds construit de ses mains s'il vous plait, ainsi que notre grand ami Roger Barnes venu de Douarnenez avec son Ilur Avel Dro, et .....cerise sur le gateau, Jean David Benhamou sur son cata nous à rejoint en pleine mer près de l'Ile aux Moutons l'avant dernier jour, juste au moment de l'apéro !! (nous arrivions de Concarneau et lui de Loctudy ).Et puis il y a eu aussi Jean Paul et sa femme sur leur nouveau bateau (Blue Djinn): ils nous ont retrouvés pour un soir à Doélan.
Donc une belle virée en perspective.

Arrivée le Jeudi soir par la route, nous nous retrouvons au camping de Belon avec comme entrée en matière une dégustation d'huitres accompagnées du petit blanc qui va bien, avec une vue magnifique face à la rivière Belon.

Puis nous avons visité le château de Belon guidé par son propriétaire, ce fut un grand moment d'échange avec le personnage .
Pour des raisons de marée nous mettrons à l'eau à marée montante, les vans, voitures et remorques nous attendront au camping, bien sagement.

Vendredi 14 h après avoir tiré pas mal de bords pour sortir, nous piquons vers Doélan (7 ou 8 nautiques) avec une belle brise de travers. L'arrivée à Doélan fut épique car nous avons été accueillis par le zodiac du port de façon inélégante ! Nous demandant de ressortir du port !!.... rien que çà ! '' Pas de voile dans le port et ce sera 13 € pour la nuit '', même tarif pour tous les bateaux, et en plus sur bouée sans service de rade, tout cela dit sur un ton pas très sympa
Evidemment Roger avec son accent bien à lui leur à répondu ''oui oui monsieur ''et...... il a continué sous voile.
Nous avons opté pour nous échouer en fond de grève ce qui nous permettait de descendre à terre pour gouter le cidre et les crêpes du coin.

Capture d e cran 2021 09 30 a 17 40 48Capture d e cran 2021 09 30 a 17 40 32

 

Après avoir refusé de payer et sous les menaces que la police vienne nous verbaliser nous avons réglé notre nuit à contre cœur.

Heureusement la soirée au resto et la nuit dans ce lieu magique face à la maison de Benoite Groult nous à fait oublier ce petit accroc.

Capture d e cran 2021 09 30 a 17 44 04Capture d e cran 2021 09 30 a 17 44 19

 

 

 

 

 

 

Samedi matin avec du vent au près et du soleil, nous remontons vers Port Manec’h sans oublier de rentrer dans le magnifique port de Brigneau qui lui, n'a pas de capitainerie ...donc plus de problèmes ! Cet endroit que je connais est magnifique et je ne me lasse pas de le voir.
Arrivée à Port Manec'h nous nous échouons sur la grande plage pour le pique-nique de midi avec sieste.

Après s'être concertés, je propose de ne pas dormir à Port Manec'h mais de continuer vers Concarneau pour 2 raisons: premièrement nous avons du temps devant nous et c'est dommage de rester sur le sable la moitié de la journée; deusio étant donné la direction du vent, en partant de Concarneau pour les Glénans nous pourrons ne faire qu'un seul bord.
Cette proposition étant adoptée, nous appareillons. Nous passons l'ile de Raguénes en laissant l'ile Verte sur notre bâbord, puis nous contournons la pointe de Trévignon avec ses nombreux rochers et enfin nous rentrons dans une petite anse (Pouldohan) et allons nous échouer dans la rivière où un calme absolu nous attend (cet endroit est magnifique).

Capture d e cran 2021 09 30 a 17 48 36Capture d e cran 2021 09 30 a 17 48 54

Soudain un kayak avec une jolie maman et son bébé de 1 an ou 2, harnaché dans un gilet orange, vient à notre rencontre. Elle nous félicite de naviguer comme Robinson et nous propose ses services si nous en avons besoin (sa maison était à 100m de notre mouillage) voilà un bel accueil ! Merci madame pour votre gentillesse. Nous cassons la croûte en partageant nos émotions et nous irons, sans nous faire prier, sur nos bateaux pour passer la nuit.

Dimanche nous partons vers les Glénans. Le but est de profiter pleinement de ce lieu magique en prenant notre temps pour bien s'imprégner des paysages; ce sera donc deux nuits et une journée pleine sur place en plus de la fin d'après midi du jour de notre arrivée (l'idée de passer plusieurs jours aux Glénans à bien plu à mes camarades).
Nous laisserons Olivier rentrer seul à Belon; il préfère assurer car le boulot l'attend. Son bateau est sûr, le marin aguerri et le temps clément donc pas de problème.
Il nous confirmera son arrivée sans encombre par téléphone, merci Olivier de t'être joint à nous.

De beau matin nous partons en direction de l'Ile aux Moutons où doit nous rejoindre Jean David; petite brise et soleil pour cette traversée. Soudain la VHF crépite: "Amzer zo et les autres, je vous vois, j'arrive ! je suis à 1 nautique"

Nous nous mettons au mouillage avec 1m d'eau, dans l'anse Sud des Moutons au ras de la grève,et tous amarrés les uns aux autres, nous partageons bonne humeur, pâté, saucisson, ''guin ru'' (vin rouge en breton ) et le fameux whisky de Roger.
Les Glénans ne sont qu'à quelques miles de nous et c'est en fin d'après-midi que nous allons nous échouer sur le sable de l'ile saint Nicolas coté chambre.

Capture d e cran 2021 09 30 a 17 57 38Capture d e cran 2021 09 30 a 17 58 12Capture d e cran 2021 09 30 a 17 58 29

 

 

Lundi matin du vent, et le temps est moyen. Nous partons pour l'ile du Loc'h en laissant sur babord Fort Cigogne puis nous longeons l'ile du Loc'h. Petit passage à côté du rocher ''la bombe'' et nous embouquons le chenal de Brilimec en évitant les roches Mehabans. Nous sommes vent arrière à 2 ris 3 pour certains (1 seul pour Muddy qui n’en a
pas d’autre !) avec une houle bien formée qui nous fait surfer. Après ce passage musclé nous remontons derrière Penfret pour nous abriter un peu puis, finalement le vent ayant faibli, nous contournons Penfret par le Nord pour aller casser la croûte sur l'ile de Drenec près de l'école de voile où nous sommes abrités du vent. Nous passerons une deuxième nuit à St Nicolas ou nous dinerons au resto tous ensemble.

Mardi, retour vers Belon. Nous laissons seul Jean David qui rentrera à Loctudy au près dans le clapot pendant que nous déboulons ""à fond les manettes "en restant groupé à moins de 300m pour les plus éloignés, et à 10m pour le peloton de tête (petit sms de Jean David: bien arrivé mais trempé).
Ce retour fut un excellent souvenir, une belle et longue navigation ou nous étions groupés et pour finir de nombreux bords dans le Belon par pétole après un temps venteux au départ des Glénans.

Capture d e cran 2021 09 30 a 21 02 03

Voilà encore une belle escapade qui fait plaisir, qui donne des souvenirs et qui rapproche les hommes. Pas de moteur, juste un peu de godille dans les ports et la voile, la voile, il n'y a rien de mieux,

Le plaisir d'avoir découvert des coins superbes, ce qui n'aurait pas été possible ou tenté en étant seul sur l'eau.

Capture d e cran 2021 09 30 a 21 09 42

Merci à vous de m'avoir accompagné et je suis heureux que cela vous ait plu.

Hé bien .....à l'année prochaine, je l'espère.

Le capitaine d'Amzer zo, Patrick.

 

 

rando nautique navigation

  Suivant : Muddy