Remorque : accrochage devant le véhicule

Attelageavant

Toutes les cales ne sont pas faciles d’accès, certaines sont étroites, d’autres courbes comme l’ancienne cale des bacs de La Cayenne sur la Seudre, et il est parfois délicat de manoeuvrer avec aisance.

boule d'attelage fixée à l'avant du véhiculeimage : gros plan sur la boule d'avant

Fort de ce constat et de la pratique d’une de ces cales inhospitalières dans un recoin du Golfe du Morbihan, notre ami P. s’est concocté un système d’attelage à l’avant de son fourgon, transformant en jeu d’enfant la mise à l’eau de son canot, même là ou d’autres reculeraient à reculer.

Tout le secret tient dans le détournement d’usage de la prise de remorquage  cachée sur la plupart des véhicules récents derrière une petite trappe dans le pare-choc. La photo ci-contre explique mieux qu’un discours le procédé : sur un boulon est soudée une boule d’attelage. Le boulon se visse dans la prise de remorquage et permet donc d’accrocher la remorque devant le véhicule. Plus besoin de se coincer les cervicales pour guider le bateau jusqu’à l’eau.

Le guindeau électrique pour une manoeuvre facile!

Sur cette autre photo, prise pour la démonstration sur la cale de Port-Neuf à La Rochelle, dont la largeur permettrait de se dispenser du procédé, on note un bénéfice secondaire pour les voitures à roues arrières motrices comme ce fourgon : pouvoir approcher de l’eau en gardant les roues propulsives sur le sec et le non glissant.

image : treuil électrique amovible

treuil électriquePour les curieux, on signalera que le cable électrique de 16mm qu’on remarque sortant de la portière n’est pas pris sur l’allume cigare mais sur une prise speciale connectée sur la batterie avec une protection par fusible de 100 amp, car la consommation en charge peut monter à 80 amp ; ce cable  alimente un guindeau qui remplace le treuil à manivelle et permet au solitaire de guider l’avant du canot d’une main tout en commandant la remontée sur les rouleaux de la remorque.

Enfin, on goutera le nouvel oxymore de commandement : “Arrière, en avant toutes!”